Pharmacie Boulanger – actualites

Pharmacie Boulanger - actualites

Vous trouverez également des recommandations pratiques pour mieux vivre avec l’herpès génital. Les zones généralement infectées sont le sexe, les cuisses ou les fesses. Elle se transmet lors d’une relation sexuelle vaginale, anale ou orale non protégée avec une personne infectée. De même, la transmission du virus peut se faire lors d’un rapport sexuel avec ou sans pénétration. Ils peuvent se reproduire mensuelle, en augmentant progressivement la longueur de temps entre les épidémies. En l’absence de symptômes, même un partenaire que l’on connaît bien peut transmettre le virus sans savoir qu’il est lui-même porteur. Vu la grande contagiosité du virus, on considère qu’environs 20% des adultes souffrent d’herpès génital.

Une rougeur apparaît au niveau de la vulve, suivie de petites cloques groupées en « bouquet». L’enfant peut être atteint tout au long de la grossesse par voie transplacentaire lorsqu’il s’agit du virus Herpès type 1 (responsable des infections localisées au dessus de la ceinture bouquet de vésicules autour de la bouche) et beaucoup plus souvent au moment de l’accouchement par le virus Herpès type 2 (responsable de l’herpès génital vulvovaginites). 20% des adultes possèdent des anticorps contre le HSV-2. Ces symptômes peuvent être accompagnés de pertes vaginales. Chez certaines femmes, l’herpès peut être localisé dans le vagin et même sur le col de l’utérus, ce qui rend le diagnostic difficile car les signes ne sont pas visibles à l’œil nu. Les symptômes sont souvent moins douloureux et plus rapides à passer. Les hommes avec des symptômes bénins, ou qui les attribuent à une autre maladie virale, peuvent ne pas soupçonner qu’ils ont l’herpès contrat.
Pharmacie Boulanger - actualites

Les maladies sexuellement transmissibles étaient ensuite appelées « maladies vénériennes », en référence à la déesse de l’amour Vénus, par Jacques de Béthencourt. Souvent multiples, elles sont de taille et de formes très variables (condylome plan, “crête de coq”, etc…), parfois non visibles à l’œil nu. Dans 40% des cas, l’herpès génital est récurrent et de nouvelles poussées apparaissent, parfois avec les mêmes symptômes, des symptômes atténués ou par la présence de quelques symptômes uniquement. Ces poussées ne sont pas régulières, elles dépendent des capacités immunitaires et de facteurs déclenchants. Voici des exemples de facteurs déclenchants : la fièvre ou une autre maladie, le stress ou une forte émotion, la fatigue, la prise d’alcool, les règles, un traumatisme local (irritation sexuelle), les relations sexuelles, certains médicament (chimiothérapie) Traitement Une fois dans l’organisme, le virus y reste à vie, mais il existe des traitements antiviraux, en curatif et en préventif. Pris suffisamment tôt, ils limitent la durée, le nombre et l’intensité des crises. Une fois que le virus a atteint le ganglion, il y reste à vie.

Il est donc possible de diminuer la douleur, accélérer la cicatrisation et réduire l’excrétion du virus et donc, sa contagiosité. Hautement contagieux, le VPH se transmet par le contact peau contre peau lors de relations vaginales, orales ou anales avec une personne infectée — à noter qu’une personne peut être contagieuse, mais ne présenter aucun symptôme, et donc le transmettre malgré elle. Certains vaccins sont à l’étude mais aucun n’est actuellement commercialisé. Herpès génital et grossesse Il existe un risque de transmission à l’enfant au moment de l’accouchement mais il est faible. La fréquence de l’herpès néonatal est de 1 / 10 000. Si la grossesse est suivie régulièrement par le gynécologue, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. En revanche, il est très important de l’informer si l’on a déjà eu de l’herpès génital.

Il existe des traitements permettant d’enrayer la crise pendant la grossesse afin d’éviter tout risque pour le nouveau-né. Un premier épisode d’herpès génital durant la grossesse peut avoir de sérieuses conséquences sur le nouveau-né.

You may also like